Accueil > Palestine > Formations à l’animation volontaire > Formation à l’animation volontaire Abu Dis (octobre - novembre (...) > Abu Dis 5

Abu Dis 5

Publié le jeudi 31 octobre 2013

On a rendez vous avec Mounia à 10h30 en bas de chez nous pour une 3e visite d’école. On prend un taxi pour El Azariyah, mais ce matin, va savoir pourquoi, on paie 3 shekels au lieu des 2 shekels en vigueur ! Pourtant, il est aussi pourri que les autres, il ne va pas plus vite, alors cinquante pour cent de majoration en une nuit,on ne va pas en mourir, mais forcément, ça agace un peu !!

Nous voici à la porte de the Orthodox school of Bethany. Une école privée, ça se voit tout de suite, les bâtiments sont en état, les jardins coquets et les jeunes filles propres sur elles, et dans des jolis uniformes marron.
Nous sommes accueillis par Soeur Martha Wall, directrice de cette école qui compte environ 400 élèves du jardin d’éveil à la terminale.
Soeur Martha est un sacré personnage, animé par une foi à l’épreuve des balles, serrée dans un uniforme genre Belphégor comme on n’en voit plus beaucoup, avec des grands yeux rieurs et un cable de connexion directe avec Dieu. Blague à part, on a eu une conversation passionnante avec elle sur l’histoire de la religion chrétienne en Palestine ces dernières années.

Nous sommes visités par une autre créature divine en la personne d’une nonnette suisse francophone belle comme une icône, et elle aussi bien connectée avec LA HAUT,et qui est pour l’année pensionnaire du monastère orthodoxe de Jérusalem. Pour les mécréants bouffeurs de curé que nous sommes, Gaëlle , Catherine et moi, c’est une belle rencontre pleine de simplicité et d’humanité. Allelujah !
Bon, en fait , on est venus pour un cours de Dabkeh. Dans une salle polyvalente où trône un carillon de cloches en bronze qui fait baver Gaëlle, Nadim travaille avec une dizaine de jeunes filles.
Travail des pas, élaboration d’une chorégraphie , ça bouge, c’est vivant, un super moment.

Nadim nous emmène en voiture au Centre, et au passage, on fait une petite visite au tombeau de Lazare après la photo d’usage avec chameau de service.
L’après midi au Centre sera polymorphe et plein de petites séquences imprévues : percussions corporelles ( interrompues par le Muezzin), deux chansons ici, un peu de claripouette en bas, une petite fille qui sort son violon, Mr William aussi, ( il nous avait caché qu’il en jouait,) un cours de congas pour Yesan, une longue initiation à la clarinette pour les filles de Mounia … ça se barre dans tous les sens, mais la direction générale est largement positive...

Un peu rincés malgré tout, on regagne notre maison et faisons un minimum de rangement pour accueillir les jeunes volontaires qu’on a invités .
Ils viennent à six : Yesan, Ali, Basel , Mohammed et deux autres qu’on connait moins et qui s’en vont assez vite.C’est une petite tranche de soirée très sympa en discussions, rires et master class de clarinette ( quel succès cette Gaëlle !!!! ). Nous avons certainement un rôle de passeurs à jouer, de mises en connexion entre ceux ci et ceux là, et si on arrive à faire bouger les choses, on ne sera pas venus pour rien .
Amen.

CEMEA Pays de la Loire - 15 bis allée du comandant Charcot - 44000 Nantes - 02 51 86 02 60 SPIP | réalisé et hébergé par les CEMÉA Pays de la Loire | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0