Accueil > Palestine > Formations à l’animation volontaire > Formation à l’animation volontaire Abu Dis (octobre - novembre (...) > Abu Dis 11

Abu Dis 11

Publié le jeudi 7 novembre 2013

Nous avons grandi … nous ne nous déplaçons plus en troupeau compact, mais nous nous éparpillons . Fred et Catherine partent à Ramallah rencontrer Yasser, responsable du RCDP ( Réseau Coopération Décentralisée Palestine ) et Safaa, son assistante, pour échanger autour de l’état du projet qui nous occupe.

Gaëlle et Josias vont passer une partie de la matinée dans une école avec Mr William, tenter de sensibiliser les enfants à la danse. Il semblerait que c’est une séance épique, et Gaëlle prétend qu’après ça, ses interventions en milieu scolaires à Château Nord ,ça sera du pipi de chat !

Et moi je me familiarise vitesse grand V avec les fonctions de base de Audacity pour pouvoir initier William et les volontaires très demandeurs. Le côté sympa de ma situation ce matin, c’est que je me retrouve dans une relative solitude silencieuse, et que côté tympans, c’est bienvenu.
Évidemment, ça ne dure pas très longtemps,et le Muezzin de 12h15 sonne la charge. Au secours, débranchez le, bâillonnez le, attachez au grand chêne là bas tout au fond de la foret, je n’en puis plus
je veux bien me convertir mais de grâce, QU’ IL SE TAISE !!!!
Quand on est à la maison, on a droit à l’appel en multiphonie et , selon la direction du vent, à des décalages sonores du plus bel effet. La nuit, ça , plus les moustiques, ça nous occupe.
Qu’on ne s’y trompe pas, ce n’est pas de l’anticléricalisme primaire, ce serait de la pub pour des moissonneuses batteuses que ça me ferait le même effet. C’est juste un potin insupportable en terme de purs décibels quand c’est pile au dessus de votre tête.
Bon, je pense que vous avez saisi le problème , rajoutez à cela que les pièces sont carrelées du genre Jaquet de ta mère ...( private joke !) vous imaginez comme la clarinette et la derbouka s’en donnent à cœur joie.
Mais quand nous serons morts, le silence sera profond, alors profitons à fond .

L’après midi est tourbillon de la vie. Comme notre départ se profile, tout se précipite, il y a un parfum de faire, de dire, de danser, de maîtriser la claripouette et la carte son, d’initier un projet festival de danse à Rezé avec un groupe de Dabkeh … Les adresses mail et face book commencent à s’échanger, ça sent l’écurie.
D’ailleurs, ce soir, on passe un vrai temps à prévoir la répartition des petits cadeaux qu’on a apportés avec nous. Pour qui la boîte de Berlingots, les caramels mous, pas pour William, il a les dents en carafe etc etc Chacun son petit cadeau, pas de jaloux, on essaie d’oublier personne.

Le reste appartient à nos petits rituels du soir.
Leïla Saïda [1], faisons de beaux rêves et vous aussi.

Notes

[1« Bonne nuit » en arabe

CEMEA Pays de la Loire - 15 bis allée du comandant Charcot - 44000 Nantes - 02 51 86 02 60 SPIP | réalisé et hébergé par les CEMÉA Pays de la Loire | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0