Accueil > Palestine > Formations à l’animation volontaire > Formation à l’animation volontaire Abu Dis (octobre - novembre (...) > Abu Dis 6

Abu Dis 6

Publié le vendredi 1er novembre 2013

Journée Kékés à Jéricho.

Ben oui, c’est dimanche ou tout comme, le vendredi tout est fermé, c’est jour de prières, alors on joue les touristes, on loue un « service » (mimi bus VW ) avec chauffeur, et cap à l’Est direction Jéricho et la Mer Morte.

Une fois sortis de Abu Dis, la route vers Jéricho devient une 2X2 voies qui serpente entre les collines pelées d’un paysage d’un aridité lunaire. C’est magnifique, à part les campements de Bédouins qui ressemblent comme deux gouttes d’eau aux camps Roms de chez nous, la bouillasse en moins (Au fait, comment font ils pour l’eau ?)

Premier arrêt au niveau zéro, niveau de la mer, dûment signalé par des panneaux et une sculpture post moderne en plein désert.

Deuxième arrêt : le tombeau de Moshé ( Moïse ) Occasion pour notre chère directrice de chalouper à dos de chameau, puis de se coiffer d’un voile du plus bel effet afin de pénétrer en la sainte enceinte.On a en magasin quelques photos compromettantes de Gaëlle et Catherine déguisées en Mères Marie Machin Chose, qu’on est sûr d’en tirer un bon prix sur les sites d’enchères …
Josias à dos de chameau, c’est genre Maradonna au Stade de France, et Gaëlle s’est prise pour Miss St Jean de Boiseau !!

Troisième station : la Mer Morte, moment inoublieux où on se déguise en pêcheurs de crevettes, pantalons roulés aux genoux, à patauger dans une eau tiédasse et argileuse, pas très invitante à vrai dire.Ce n’est pas particulièrement beau, sauf les collines de Jordanie dans la brume de l’autre côté, mais symboliquement, la Mer Morte c’est pas du pipi de chat ! En tous cas, c’est un petit moment très sympa.
Une fois les pieds rincés,on remonte dans le van pour s’arrêter quelques kms plus loin visiter l’église orthodoxe St Gérassimos.Un peu chargée en icônes à mon goût, mais des belles mosaïques...

Demi tour vers Jéricho city, pour avaler sur le pouce des falafels dans un boui boui douteux. Dixit Mounia, il manquait des trucs dedans et ce n’était certainement pas les meilleurs falafels du comté.
Josias en profite pour retirer de l’argent au distributeur du coin et dans sa grande générosité, retire des dollars en lieu et place de shékels. Nous l’avons immédiatement bombardé grand argentier responsable des cordons de la bourse de notre petite équipe, en remplacement de Catherine , trop orthodoxe en matière de finances ..

Etape suivante : les ruines du Palais d’Isham, improbables et poussiéreuses au milieu de nulle part .
(Pour toute info sérieuse, tapez Google etc etc ..)

Plus rigolo : le télécabine du monastère du Mount of Temptation. ( Le plus long téléphérique du monde au dessous du niveau de la mer, c’est pas des blagues, c’est écrit sur le prospectus ) On s’est vraiment crus en route pour les pistes vertes du Pla D’adet à St Lary !.Bon, pas de chance, le monastère est fermé. Reflexion faite,ce n’est pas plus mal, on a eu notre compte de bondieuseries pour aujourd’hui.
17h, et la nuit tombe, ainsi que la pluie ..

Ce soir, c’est Josias qui est de corvée de spaghetti.

CEMEA Pays de la Loire - 15 bis allée du comandant Charcot - 44000 Nantes - 02 51 86 02 60 SPIP | réalisé et hébergé par les CEMÉA Pays de la Loire | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0