Accueil > Palestine > Délégation de découverte de la Palestine (Déc. 2013 / Janv. 2014) > La moitié de la planète pour deux centimes d’euros

La moitié de la planète pour deux centimes d’euros

Publié le vendredi 27 décembre 2013

Mais quelle est donc cette pièce si commune que l’on trouve dans le recoin de notre porte monnaie utilisée aussi comme logo de la banque d’Israël ? Dorée, marquée du nombre 10, on pourrait croire qu’il s’agit une pièce de 10 shekels. Que nenni !

En réalité, elle ne vaut que la modique somme de 10 centimes de shekels soit 2 centimes d’euros, vraiment pas grand chose au final. Mais pourquoi en faire un article surtout si comme nous, vous y voyez un chandelier sur une grosse patate ?
Quand on s’y penche d’un peu plus près, la grosse patate prend des allures de Terre Promise. Mais ça veut dire quoi du coup ? Reprenons.

Le chandelier, appelé Menorah est un des emblèmes de l’Etat d’Israël. Il apparaît sur toutes les pièces de monnaie sous la forme d’un petit écusson, cherchez bien ! Mais ici, pas besoin d’utiliser la loupe, il saute aux yeux. Sa forme est inspirée d’une plante : La salvia palestinae aussi appelée sauge d’Israël. (Mais qui a donc traduit ?)
Et en arrière plan du chandelier, le gros fantasme d’Israël : la Terre Promise appelée également Grande Israël (Eretz Israel), qui engloberait toute la Palestine, l’ensemble du Liban, la Jordanie, la moitié de la Syrie, les deux tiers de l’Irak, un tiers de l’Arabie saoudite jusqu’à Médine et la moitié du Sinaï. Rien que ça !

Ainsi, on rappelle constamment aux Palestiniens (devant utiliser cette monnaie) dans les geste du quotidien que l’on renie l’existence de leur État sans parler des pays alentours.

Israël colonisatrice ? Pas pour un sou !

HLM

CEMEA Pays de la Loire - 15 bis allée du comandant Charcot - 44000 Nantes - 02 51 86 02 60 SPIP | réalisé et hébergé par les CEMÉA Pays de la Loire | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0