Accueil > Palestine > Palestine ici et ailleurs > Volontaires Palestine 2014 > Etre une femme en Palestine (premiers échanges entre européennes)

Etre une femme en Palestine (premiers échanges entre européennes)

Publié le samedi 14 juin 2014

  • Tu mets quoi aujourd’hui ?
  • Je sais pas, j’ai plus de chemise propre… Ça va si je mets mon foulard autour de mes épaules ?
  • Oui, ça le fait !
  • C’est pas cet été qu’on va bronzer ! Enfin…je pensais que ça me pèserait plus que ça, de ne pas m’habiller comme je veux.
  • Moi j’ai l’impression d’avoir déjà intégré les codes vestimentaires. C’est comme, l’autre soir, je suis sortie de ma douche en débardeur, et quand j’ai vu les copains palestiniens arriver, j’ai filé mettre un gilet. Je me suis surprise à réagir aussi spontanément !
  • Oui ça nous change ! En même temps, on se rend bien compte que sans ça, ça serait compliqué de rentrer en relation avec eux. Tu te souviens quand on est arrivés à Askar ? Les mecs étaient vachement distants avec nous.
  • C’est vrai ! Même les enfants demandaient aux gars comment ils s’appelaient, mais nous… !
  • Après, y’a les premiers sourires, les premières blagues. C’est petit à petit, et il faudra encore du temps.
  • Mmmh…

...

  • En parlant de vêtements, on fait comment vendredi à la Mer Morte ? Je mettrais bien un maillot de bain, mais y’aura les gars…
  • Je sais pas… On peut pas leur demander clairement ?
  • Ahah !
  • Quoi ?
  • Y’a quelqu’un qui m’a dit : « ça n’existe pas la clarté ici ! »
  • Moi je leur demanderai !

...

  • Tu étais là quand l’un des copains palestiniens a parlé des savons fabriqués par les femmes ??
  • Non, j’pense pas.
  • J’étais un peu indignée !
  • Pourquoi ?
  • Parce qu’il disait que si ç’avait été fabriqué par les volontaires hommes, ça aurait été mieux fait !
  • C’était pour rire, non ?
  • Je croyais au début ! Mais je pense qu’il était sérieux. Du coup j’ai voulu le rembarrer gentiment, sur le ton de l’humour.
  • T’as dit quoi ?
  • Qu’on organisera une compèt’ de fabrication de savons : hommes vs femmes, pour vérifier qui sont les meilleurs !
  • Et ?
  • Et Silvia m’a fait comprendre que je devais y aller mollo avec ce genre de blagues !
  • Ah oui ! Elle a une expression franco-italienne pour dire qu’il faut se retenir parfois !
  • C’est quoi ?
  • Elle dit qu’il faut « taper sa bouche  » !

...

  • C’est quand même complexe le statut de femme européenne ici.
  • Ouais… Qu’est-ce qui te fait dire ça ?
  • Bah, on a accès aux espaces féminins ET aux espaces masculins, contrairement aux gars européens, et aux femmes palestiniennes. Mais en même temps, c’est pas si simple de savoir comment s’y comporter !
  • T’as raison. Ça me rappelle la graduation party des filles ! Je m’étais imaginé complètement autre chose, avec mes projections de française !
  • Tu pensais à quoi ?
  • Qu’on allait débarquer parmi des femmes et des hommes, tout le monde debout, autour d’un buffet et d’un verre !!
  • Ah oui pour le coup, c’était autre chose ! Heureusement que N. n’est pas venu en fait ! De toute façon les gamins à l’entrée ne l’auraient pas laissé passer.
  • Dommage pour lui… C’était vraiment chouette d’assister à ça ! Des princesses des milles et une nuit !
  • Oui ! En fait ça leur permet de se « dé-voiler ». C’est bizarre, mais j’ai eu la sensation que ça enlevait une barrière entre nous.
  • Mmmh… On se reconnaît davantage en elles, peut-être.
  • Oui… En vrai, ça ne change rien, elles sont des femmes, comme nous. On se présente pas pareil, mais au fond, on a les mêmes désirs de liberté et d’égalité.

...

A & E

CEMEA Pays de la Loire - 15 bis allée du comandant Charcot - 44000 Nantes - 02 51 86 02 60 SPIP | réalisé et hébergé par les CEMÉA Pays de la Loire | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0