Accueil > Palestine > Projets femmes > « Je croyais que le sexisme était propre aux pays arabes, mais... (...)

« Je croyais que le sexisme était propre aux pays arabes, mais... »

Publié le lundi 16 juin 2014

On s’est retrouvées en non mixité un dimanche soir, après avoir passé l’après-midi à fabriquer des fusées à eau pour certaines, à fumer en buvant du café pour d’autres.
On a regardé des court-métrages sur les stéréotypes de genre, vous pouvez en retrouver certains là 
https://www.youtube.com/watch?v=VQ2...
ou là https://www.youtube.com/watch?v=YIw...

En petits groupes, on a discuté de ce que nous évoquaient ces films, de ce que cela provoquait en nous, des moyens de lutte contre ces stéréotypes.

Petit panel de citations :
« Ces stéréotypes existent bien dans nos sociétés. Les différences femmes-hommes ne proviennent pas de nos gènes, c’est bien l’environnement culturel qui les crée ! »
« En tant que palestinienne, je croyais que le sexisme était propre aux pays arabes, mais je découvre qu’il est partout où il y a des hommes ! »
« Pour impulser un changement : c’est dès maintenant que chacun-e doit prendre conscience de ses comportements et représentations pour les modifier. »
« Le problème c’est que les femmes elles-mêmes en rajoutent : bien souvent, les mères élèvent leurs enfants de façon stéréotypée. Il y a une éducation sexiste par rapport aux tâches ménagères par exemple. Il nous faut donc changer notre propre regard de femmes et de mères. »
« C’est la société qui créé des cases pour nous y faire entrer. Or d’une culture à l’autre ces cases peuvent être différentes. Sauf que, dans quasi toutes les sociétés, ont voit que les hommes sont toujours les dominants. Pourquoi ? »
« Pour créer le changement, les femmes doivent montrer aux hommes ce qu’elles peuvent faire ( par exemple choisir leur métier et l’exercer indépendamment de leur jugement) ET changer leur propre regard sur elles-mêmes, ce qui entraînera le changement de regard de l’autre.
Nous sommes tous des êtres humains avec les mêmes besoins. Ce sont les préjugés qui voudraient nous faire croire que les besoins sont différents selon le sexe. »

CEMEA Pays de la Loire - 15 bis allée du comandant Charcot - 44000 Nantes - 02 51 86 02 60 SPIP | réalisé et hébergé par les CEMÉA Pays de la Loire | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0