Accueil > Palestine > Palestine ici et ailleurs > Volontaires Palestine 2014 > A une semaine du départ

A une semaine du départ

Publié le mardi 17 juin 2014

S’installer dans un nouvel endroit, créer des liens ce n’est pas facile. Alors après trois mois, quitter cet endroit accueillant et les personnes rencontrées, c’est encore plus difficile.

Quelques pensées en impressions en vrac et sur le vif.

A une semaine du départ, j’ai :

  • Envie de passer le plus de temps possible avec les copain-e-s
  • Plein de nouveaux/nouvelles copain-e-s ici
  • Besoin de finir ce que j’ai commencé, mais ça semble difficile
  • Peur du passage à l’aéroport
  • Envie de manger autre chose que du Houmous ou des Falafels
  • Des nouvelles convictions
  • Beaucoup de questions, pas toujours de réponses
  • De la colère
  • Passé des très bons moments
  • Appris un peu la dabkah et très envie de me perfectionner.
  • Besoin de temps pour faire un bilan
  • Envie de retrouver mes ami-e-s en France et de les amener ici
  • Hâte de pouvoir avoir des contacts physiques simples avec mes amis en France
  • Envie de voir la mer
  • Vu beaucoup de choses, d’endroits et fait beaucoup de rencontres
  • Entendu beaucoup d’histoires
  • Pris l’habitude de ne rien planifier à plus d’une semaine à l’avance, et encore !
  • Pleins d’occasions encore de fumer une chicha en sirotant un jus de citron à la menthe fraiche.
  • Vécue des incursions nocturnes de soldats israéliens en ville et dans le camp
  • Failli pleurer en lisant la lettre ouverte d’un père de famille dont le fils ainé a été tué le mois dernier à Ramallah lors des commémorations de la Nakba
  • Envie de revenir

A une semaine du départ, je n’ai pas :

  • Envie de rentrer en France, encore moins à Paris.
  • Envie de dire au revoir sans savoir si je pourrais revenir, d’ailleurs je n’ai pas envie de dire au revoir
  • Encore suffisamment appris l’arabe.
  • Visité les territoires de 48, mais tant pis.
  • Tout compris sur la situation politique et sociale.
  • Pris beaucoup de photos
  • De projet professionnel
  • Lu les nouvelles françaises depuis un moment, il faudra me mettre au courant
  • Appris à faire du knafé, c’est dommage
  • Bronzé, même s’il a fait beau pendant 3 mois
  • Mis par écrit toutes mes pensées et réflexions
  • Regardé la télé depuis 3 mois et aucune envie de le faire
  • Vraiment intériorisé la notion de temps qui est différente ici qu’en France
  • Arrêté de me sentir humiliée à chaque fois qu’un soldat demande mon passeport ou celui d’un-e copain-e palestinien-ne
  • Plus besoin de dire ma destination à la gare des taxis, ils savent déjà que je vais à Askar.
  • Toujours les idées claires
CEMEA Pays de la Loire - 15 bis allée du comandant Charcot - 44000 Nantes - 02 51 86 02 60 SPIP | réalisé et hébergé par les CEMÉA Pays de la Loire | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0