Accueil > Allemagne > Léo à Hambourg

Léo à Hambourg

Publié le lundi 16 février 2015

Ecrit par Priscillia, suite à une mobilité professionnelle de 3 mois à Hambourg

Avant de partir, je n’avais aucune idée des bénéfices qu’une mobilité Leonardo peut apporter.
Peu de temps avant le départ, je me disais bien qu’un stage dans ma branche, à l’étranger (pour moi à Hambourg) allait me confronter à des méthodes différentes, qu’évoluer dans un pays où tu ne connais que certains mots de base allait être étrange, que vivre trois mois loin de mes repères et de mon quotidien allait me déstabiliser...
J’étais très loin du compte !
Entreprendre un stage de trois mois dans un autre pays oblige à repartir à zéro, faire page blanche sur ses pratiques, savoir prendre du recul avec un oeil observateur... Etant de nature curieuse, quel régal de découvrir de toutes autres méthodes pédagogiques !
Il faut une certaine patience et beaucoup d’autodérision quand on se lance dans un Léonardo dans un pays où on ne parle pas la langue. Moi qui n’aimait pas particulièrement l’allemand avant de partir (merci les mauvais souvenirs scolaires), j’ai relativement vite appris ! Appris l’allemand et surtout appris à l’apprécier ! Assez pour appréhender le choc de mon retour en France et ne plus entendre que ma langue maternelle... c’est pour dire !
Ayant un CDI en France et une vie toute établie dans le sud, partir trois mois toute seule fut tout de même un défi ! « Et si ça se passait mal ? », « Et si je me sens seule ? »
Au moment du bilan, je me rends compte qu’à aucun moment je n’ai ressenti de manque... Allez... si : peut-être le bon fromage ! Et puis je me suis vite rendue compte que partir en Léonardo, ce n’est pas partir seule ! C’est partir avec un groupe de français-es ayant à peu de choses près les mêmes attentes et les mêmes questionnements que toi ! Et ça, quand tu as passé une mauvaise journée où tu n’as rien compris et surtout quand tu n’as pas pu t’exprimer, c’est un gros plus !
Si peu que de réelles affinités se créent, tu gagnes de vrai-e-s amie-es ! Et c’est eux et elles que tu auras envie d’appeler après ton retour pour garder le plus longtemps possible l’image de ta mobilité en tête ! Parce qu’avec tes ami-e-s français-es, ça sera un peu plus compliqué...
Et le plaisir de découvrir une nouvelle ville, dans un autre pays, avec d’autres traditions, une autre culture ! Tellement de choses à voir et si peu de temps pour le faire... en groupe ou solo !
Bien sûr, des gens seront là pour te guider au début, mais pas trop, parce que c’est quand même plus cool de découvrir par toi même ! Parce que c’est toujours drôle de prendre le métro à l’envers, de manger un truc dégueu ou de faire un « Mmm... ok ! » parce qu’on a rien compris !
Bref, pour moi, il y a eu la Prisci d’avant Léo : un peu tristounette et paumée, et la Prisci d’après Léo : grandie, plus forte !
Et si c’était possible de recommencer... je re-signe de suite !

CEMEA Pays de la Loire - 15 bis allée du comandant Charcot - 44000 Nantes - 02 51 86 02 60 SPIP | réalisé et hébergé par les CEMÉA Pays de la Loire | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0