Accueil > Palestine > Palestine ici et ailleurs > Volontaires Palestine 2015 > Passage à l’aéroport

Passage à l’aéroport

Publié le samedi 7 novembre 2015

L’arrivée à l’aéroport Ben Gourion

5h de vol. Atterrissage. On remballe magasines et bouteilles d’eau.

L’arrivée à Ben Gourion, on en parle depuis plusieurs semaines. On a répété notre discours comme on prépare un oral à la fac. Faire les touristes idiotEs, parler des clubs de Tel Aviv et des plages d’Eilat. Répondre par des phrases courtes. Mentir le moins possible, pour ne pas s’embrouiller.
CertainEs d’entre nous l’on déjà vécu, pour d’autres c’est la première fois. Mais on l’appréhende touTEs un peu.

R. arrive seul. C’est son premier passage. En descendant de l’avion, sur le tarmac, une dame en gilet jaune l’interpelle. Elle lui prend son passeport puis demande en anglais :

  • « D’où venez vous ? »
  • « De France. »
  • « Où ça en France ? »
  • « De Nantes. »
  • « Que venez vous faire ici ? »
  • « Je viens faire du tourisme »
  • « Quelle ville venez vous visiter, Tel Aviv, Jerusalem, la cité ? »
  • « Juste Tel Aviv. »
  • « Pour combien de temps ? »
  • « Pour deux semaines. »
    Elle lui rend son passeport. Tous les voyageurs l’attendent dans le bus et il se rend compte qu’il a été le seul passager questionné.
    Arrivée devant la file « Foreign Passeport ». Il tend son passeport. Même questions que celles posées par la dame au gilet jaune. Dans le même ordre.
    Puis d’autres, toujours en anglais :
  • « Où allez vous dormir ? »
  • « A ***. » en lui montrant la feuille de réservation
  • « Pourquoi une seule nuit ? »
  • « Parce que je ne connais pas cette hôtel, j’en chercherai un mieux demain. »
  • « Lequel ? »
  • « Je ne sais pas. Je ne sais pas. » Il tend son guide, dans lequel il avait pris soin de souligner les attractions touristiques et les hôtels de la ville. Le mec feuillette et lui rend.

Les questions reprennent, R. est toujours calme, la voix posée :

  • « Que venez vous faire à Tel Aviv ? »
  • « Tourisme »
  • « Quoi plus précisément ? »
  • « Faire la fête, aller à la plage, rencontrer des gens. »
  • « Pourquoi rencontrer des gens ? Pourquoi ici ? Pourquoi à Tel Aviv ? »
  • ...
  • « Comptez vous rencontrer des gens à Jérusalem ? »

R. commence à s’agacer.

  • « Non, PAS JERUSALEM. JUSTE TEL AVIV. »
  • « Pourquoi ne voulez vous pas visiter Jérusalem ? »
  • « Je ne suis pas intéressé. Je ne suis pas venu pour voir Jérusalem. »

Le mec se retourne et dit quelque chose à son collègue en hébreux.

  • « Quel est le nom de votre père ? »
  • « Il s’appelle *** »
  • « Ok, vous pouvez attendre dans cette salle ». Il garde le passeport.
  • « Que se passe t’il ? »
  • « Allez y »

R. attend dans la salle, il est seul au début mais elle se remplie petit à petit.
Les gens sont appelés un par un, ceux arrivés en derniers passent en premier.
25 min plus tard, on vient le chercher.
Un homme en costume cravate lui pose des questions, toujours les mêmes : D’où venez vous ? Pourquoi venez vous ici ? Connaissez vous des gens ici ? Combien de temps comptez vous rester ?
Il pianote sur son ordinateur.

  • « Allez vous rassoir dans la salle. »

20min d’attente. Toujours sans son passeport.
On revient le chercher. Même salle, même mec en costume.

  • "Que faites vous en France ?
  • « Je travaille avec des enfants après l’école. »
  • « Pourquoi n’allez vous pas à Jérusalem ? »
  • « Je veux juste faire la fête à Tel Aviv, je ne suis pas intéressé par Jérusalem. »
  • « Donc vous n’irez pas à Jérusalem ? Donc vous ne serez pas à Jérusalem ? Donc vous ne serez pas volontaire ? »
  • « Que voulez vous dire par volontaire ? »
  • « Vous savez, travailler dans un hôpital, ou avec les enfants.. »
  • « Ah non, je suis juste là pour mes vacances. »
    Il pianote sur son ordinateur
  • « Allez attendre dans la salle »

20 min d’attente.
Il revient chercher R. et lui fait écrire son numéro de téléphone et adresse mail.
5 min d’attente.
On lui tend son passeport, avec un visa pour 3 mois.
Le passage aura pris 2h.

T. et C. atterrissent 1h30 plus tard. T. a son skate dans les mains, C. tire une valisette rose assortie à son vernis à ongles. On se tient la main et on rigole. Notre tour arrive, on tend nos passeports.

  • « First time in Israel ? »
    Réponse enjouée : « Non, on est venu il y a deux ans »
  • « Why ? »
    Réponse enjouée bis : « Fore zeu niou Year !! »
    Sourire entendu du mec.
    Il tend son visa à C., puis se tourne vers T. : « What is your father’s name ? »
  • « What ? Ah, euh, his name is *** »
  • « Ok, bye »

Voilà, on est passéEs.

C., T. et R.

CEMEA Pays de la Loire - 15 bis allée du comandant Charcot - 44000 Nantes - 02 51 86 02 60 SPIP | réalisé et hébergé par les CEMÉA Pays de la Loire | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0