Accueil > Palestine > Palestine ici et ailleurs > Service Civique International 2012-2013 > Suivi SCI 2012-2013 > Temps projection/bilan SCI 4 mars

Temps projection/bilan SCI 4 mars

Publié le lundi 4 mars 2013

Comment je suis maintenant

Léo : je me sens en groupe.
Cléo : bien d’être au milieu des autres
Jb : à la fois je suis dans le groupe et à la fois vous allez partir et je suis pas vraiment dedans.
Clem : on n’est pas dans une formation où on reste assis à prendre des notes.

On ne veut pas être supérieur-e-s, on veut être au même niveau que les autres.
Julien : je n’aurais pas aimé être introverti, ne pas oser parler, ne pas aller à la rencontre des gens.

Cléo : on veut être tou-te-s sur un pied d’égalité.
Louise : c’est important de s’ouvrir pour parler de ce qu’on a vécu, de ne pas être sectaire.
Jb : je veux pas contrôler les entrées/sorties, ce n’est pas à moi de faire le lien avec l’extérieur, en tout cas pas dans l’idéal. A côté plutôt qu’entre.
Julien : je veux qu’on soit tou-te-s soudé-e-s, un seul groupe, et on oublie pas les personnes qui ne sont pas là.

Comment je me sens dans le groupe

Léo : j’ai l’impression d’être dans le groupe. Faudrait que je tourne en rond pour ne tourner le dos à personne.
Cléo : je forme une petite partie d’un cercle, on a tou-te-s le même statut.
Sonia : ça ne me parle pas trop comme exercice.
Marine : on est tou-te-s là pour la même chose. Je me sens dans le groupe.
Julien : je me sens partie d’un tout.
Jb : même si je pars pas avec tout le monde, je pars. Le projet s’inscrit dans quelque chose, il y a des fondations. Les bases sont là.
Julie : j’ai hâte d’être là-bas.
Clem : le groupe, c’est pas tout le monde fait la même chose au même moment, je vis des choses particulières avec des personnes particulières.

Comment je pense être en Palestine

Julien : je ne veux surtout pas être tout isolé, caché, dans mon coin.
Cléo : j’ai pas envie de ne pas arriver à m’intégrer, j’ai pas envie de faire ma petite européenne qui débarque au-dessus des autres.
Maxime : ce sera un échec si on est tou-te-s éloigné-e-s.
Clem : je flippe de pas être avec vous et d’être impuissante par rapport aux trucs qui marchent pas.
Jb : je veux pas être dans le contrôle et dans le lointain. Je veux faire avec.
Léo : je veux pas aller dans le mur, garder l’esprit ouvert.
Louise : pas envie d’être dans un coin, d’être toute seule. Je veux pas rester dans mon truc.
Marine : pas envie d’être enfermée à rien faire.
Sonia : pas envie de distance avec des gens.
Cynthia : ne pas être isolée par la barrière de la langue.
Julie : pas spectatrice, mais actrice.

Louise : je veux que ça s’arrête jamais, faire pleins de trucs.
Léo : la même.
Cléo : je veux faire plein de choses, mais pas trop non plus, mais pas se disperser.
Marine : je veux profiter du groupe, être toujours liée.
Louise : ne laisser personne.
Cynthia : je veux être ouverte sur la culture palestinienne.
Julien : je veux sortir de ma petite bulle, sans être trop loin du groupe. Revenir au pays avec un bon souvenir.
Jb : je veux être posé, plutôt pas à courir à droite à gauche.
Julie : envie d’être à la fois dedans et dehors, avec des petits groupes, pas tout le temps à faire des choses à 14.
Maxime : l’important, c’est de faire des choses ensemble, d’être actif/ves.

CEMEA Pays de la Loire - 15 bis allée du comandant Charcot - 44000 Nantes - 02 51 86 02 60 SPIP | réalisé et hébergé par les CEMÉA Pays de la Loire | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0