Accueil > Palestine > Projets femmes > Délégation non-mixte femmes en Palestine (janvier - février 2013) > Journée 3 - Rencontres à Askar

Journée 3 - Rencontres à Askar

Publié le mercredi 30 janvier 2013

Ce matin nous avions rendez-vous dans les locaux de Human Supporters Association (HSA), dans le centre ville de Naplouse. A. nous a accueillies et nous avons organisé notre programme à Naplouse, ainsi que les rencontres que l’on souhaite faire, puis nous avons échangé sur l’avancée des différents projets en cours comme l’accueil à Naplouse des futurs volontaires en service civique et la formations des volontaires palestiniens en mars.

Nous nous sommes ensuite rendues dans le camp de réfugié.es d’Askar où le rdv était pris à 16h avec 4 filles volontaires à l’association Keffieh center. Keffieh center est une toute jeune association qui a ouvert ses portes depuis 3 mois pour accueillir les enfants et les jeunes de Askar et faire des activités dans et en dehors du camp de réfugiés.

Nous connaissons bien les volontaires garçons de Keffieh center car nous faisons des projets avec eux depuis plusieurs années. Ils ont quitté l’ancienne association dans laquelle ils étaient volontaires pour en créer une qui fonctionne comme ils en avaient envie.

Lorsqu’on arrive au centre, dans la pièce principale il y a un atelier d’écriture de rap, et que des garçons...

Nous allons dans la deuxième salle, et lorsque toutes les filles attendues pour le rendez-vous sont arrivées, nous nous retrouvons en non-mixité et commençons à échanger : les tabous, les interdits, les contraintes, les choses qu’une femme peut faire ou pas en France, en Palestine, celles qu’on ne peut pas faire mais qu’on fait quand même...

Nous parlons également des endroits dans lesquels nous sommes allées, de ceux dans lesquels on ne peut pas aller à cause de l’occupation ou de la famille. On se raconte les « c’est dangereux » qu’on entend depuis qu’on est petite, et on se dit où on aimerait voyager.

Nous parlons finalement de la possibilité pour une jeune femme palestinienne de venir en France pendant un an comme volontaire et des freins qu’il y aurait.

Il y a d’autres choses dont on voudrait se parler... on se donne rendez-vous demain, au même endroit car c’est tout près de chez elles. Elles viendront avec d’autres filles qu’elles connaissent.

O. et C.

Portfolio

Naplouse
CEMEA Pays de la Loire - 15 bis allée du comandant Charcot - 44000 Nantes - 02 51 86 02 60 SPIP | réalisé et hébergé par les CEMÉA Pays de la Loire | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0