Accueil > Palestine > Palestine ici et ailleurs > Volontaires Palestine 2013 > Welcome in ... here !

Welcome in ... here !

Publié le lundi 11 mars 2013

Nous avons décollé samedi de Nantes, direction la Palestine donc.

Nantes-Amsterdam, rien à signaler. Amsterdam-Tel Aviv, pas grand chose, si ce n’est un avion rempli de touristes et d’américains.

L’arrivée à l’aéroport de Ben Gourrion (Israël), fut un shouya plus épique, elle. Nous arrivons, avec un alibi de « nous sommes un couples qui vient passer 3 mois de vacances en Israël, pays que nous ne connaissons pas du tout, et nous avons plein de sous ! ». Bien préparés et un peu déguisés, c’est assez confiants que nous approchons du contrôle douanier. Il est 2h15 du matin, la petite dame de la sécurité qui nous accueille, est relativement glaciale dans son approche. Belle première image d’une citoyenne locale..
Et hop, lambada de questions : Où comptez-vous aller en Israel ? Quel est le but de votre visite ? Quelle est la connexion entre vous deux ? Vous venez faire du volontariat ? Vous comptez aller dans la West Bank ? Vous connaissez des gens ici et la-bas ? Quel budget avez-vous ? Combien avez vous d’argent en liquide sur vous ? Avez vous beaucoup voyagé hors Europe récemment ? Que comptez vous faire en Israel ? Combien de temps comptez vous rester ? Avez vous une réservation d’hotel ? Quelle activité exercez-vous en France ? Comment faites-vous pour prendre 3 mois de vacances ? ...ca dure bien 20minutes. Tous les copains de l’avion ont déjà passé le point de contrôle, eux.
Nous répondons de manière plutot détendue et cohérente ... mais ca ne lui suffit pas : Veuillez me suivre !

Et hop, on atterrit dans le petit carré/salle d’attente pour interrogatoire. On reste dans nos rôles, en mode plutôt surpris ... et on papote avec une jeune fille qui est là aussi : citoyenne américaine, parents pakistanais et musulmane. Elle nous explique que la dernière fois, ils l’ont faite poiroter 5h pour finalement lui donner un visa de 1 jour.
Cet échange n’est pas très rassurant, mais nous gardons le sourire du couple de vacanciers enthousiaste d’un rien et super sociable !

Finalement, une jeunette de la sécurité vient chercher Rom uniquement ... ca dure un petit moment ... dans ma tête ca bouillonne entre agacement, énervement, questionnements.
30minutes plus tard, il réapparait, sans escorte et avec ... nos passeports et 2 visas de trois mois !!!
Récupération expresse de nos deux valises qui airent seules sur un tapis .. et on décolle direction Jérusalem directement, en sheirut (taxi collectif israélien). Fatigués et énervés. Très énervés.

Redécouverte de la conduite locale, assez dynamique dirons-nous ... avec des roues libres en descente ! Nous arrivons porte de Jaffa, après des tours et détours autour de Jérusalem pour déposer chacun chez soi.
Et là, c’est un peu la délivrance : La vieille ville de Jérusalem à l’aube, que du bonheur. La ville est endormie, sauf les quelques chats qu’on y croise. Ca sent bon Jerusalem.
C’est sans encombres que nous arrivons ENFIN devant l’auberge .. dont la porte est close ! Plutot bien fatigués nous sommes, mais patientons nous allons !

Rom m’explique alors son interrogatoire. Très surprenant. La nana n’avait pas l’air très agressive, et lui a reposé les mêmes questions que l’autre, plus ou moins. Elle n’avait clairement pas l’air au courant de nos passages antérieurs. On ne sait pas bien ce qu’ils cherchaient. Rien, très certainement. L’hypothèse d’un quota obligatoire par avion en envoyer en interrogatoire reste plausible ... pour le coup, au milieu des touriste américains et hollandais, on était peut-être les + suspicieux potentiellement ... who knows ?

6h du matin, nous avons profité du levé du jour et accédons finalement à des lits ... c’est comme à la maison !
Réveillée par le soleil dans la chambre, et surtout par un mix muezzin + carillon + pélerins chantant ...on ne s’est pas trompés, on est bien arrivés.

CEMEA Pays de la Loire - 15 bis allée du comandant Charcot - 44000 Nantes - 02 51 86 02 60 SPIP | réalisé et hébergé par les CEMÉA Pays de la Loire | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0