Accueil > Palestine > Palestine ici et ailleurs > Service Civique International 2012-2013 > Mahmoud a 10 ans

Mahmoud a 10 ans

Publié le mardi 26 mars 2013

Mahmoud a 10 ans. Comme tous les enfants de son âge, il joue, sourit timidement et porte un pyjama avec un personnage de dessin animé imprimé dessus. Comme tous les enfants de son âge, il rêve. Il rêve d’aller à l’université et de devenir un grand docteur.

Mais Mahmoud serre la main comme un homme, un homme qui a vécu en dix ans ce qu’un autre peut vivre en une vie, voire jamais.

Mahmoud vit dans le camp de réfugiés de Dheisheh, à côté de Bethlehem. Après un exode de 50 ans causé par la « Naqba », entre le Liban, la Syrie, le Soudan, la Libye et Gaza, ses grands-parents sont venus ici avec leurs quatre fils. Ils y avaient une terre et souhaitaient que leurs enfants puissent étudier dans leur pays d’origine. Malheureusement, la Seconde Intifada a changé la donne.

Mahmoud porte le nom de son oncle martyr, tué lors de cette Seconde Intifada.

Mahmoud a vu son père qu’une seule fois, condamné le 25 août 2002 à 1800 ans de prison pour son fort activisme lors de la Seconde Intifada. Pendant les 8 premières années, il est resté en isolement, dans une cellule où il ne voyait rien, n’entendait rien et ne pouvait communiquer avec personne. Son père voulait étudier mais voir sa terre menacée et son frère tué n’a fait qu’attiser sa colère.

Mahmoud a deux autres oncles. Un qui vit au-dessus de chez lui et qui vient de purger une peine de 4 ans de prison. Pour la moindre récidive, il peut retourner dans une cellule. L’autre a été condamné à plus de 200 ans de prison, mais fut relâché lors de l’échange de prisonniers palestiniens avec Gilad Shalit fin 2011.

Mahmoud ne peut pas voir cet oncle car tous les prisonniers relâchés sont obligés de rester à Gaza, une autre sorte de prison.

Mahmoud et sa famille ne peuvent pas aller à Gaza car ils sont tous blacklistés. Normalement, il faudrait environ une heure et demie pour aller à Gaza, mais il leur faut désormais 4 jours de voyage en passant par la Jordanie et l’Egypte. Sauf qu’ils sont quasiment certains de ne pas passer les checkpoints (palestinien, israélien et jordanien) entre la Cisjordanie et la Jordanie.

Mahmoud a une très grande maison, construite par les mains de son grand-père et reconstruite en 2004 après que la précédente a été détruite par les bulldozers israéliens.

Mahmoud peut voir sa maison rasée à tout moment, car la loi israélienne interdit de reconstruire une maison sur la même terre que la précédente.

Mahmoud est aussi blacklisté et est considéré comme un danger pour Israël. A 12 ans, il risquera la prison pour simple motif qu’il vient d’une famille d’activiste.

Mahmoud a 10 ans.

Marine

CEMEA Pays de la Loire - 15 bis allée du comandant Charcot - 44000 Nantes - 02 51 86 02 60 SPIP | réalisé et hébergé par les CEMÉA Pays de la Loire | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0