Blog des projets inter des CEMEA Pays de la Loire https://international.cemea-pdll.org/ fr SPIP - www.spip.net Blog des projets inter des CEMEA Pays de la Loire https://international.cemea-pdll.org/local/cache-vignettes/L144xH29/siteon0-9a12a.png?1553713435 https://international.cemea-pdll.org/ 29 144 Faites la fête avec TAMO le mercredi 5 juin ! https://international.cemea-pdll.org/spip.php?article656 https://international.cemea-pdll.org/spip.php?article656 2019-05-29T12:51:00Z text/html fr Anna <p>Chaque mois, le champ inter, avec TAMO, organise une cantine populaire ! <br class='autobr' /> Ce mois-ci, elle ne se déroulera pas le mardi, mais le mercredi 5 juin. Elle sonnera, pour la plupart des jeunes, la fin du ramadan. <br class='autobr' /> A partir de 14h, un groupe sera présent à la cuisine pour nous préparer une nouvelle fois, le menu du soir. Pendant ce temps, des temps d'activités et d'animations seront organisés dans le jardin ou au rez de jardin (en fonction de la météo). Et vers 18h, nous nous installerons pour débuter le (...)</p> - <a href="https://international.cemea-pdll.org/spip.php?rubrique77" rel="directory">TaMo</a> <div class='rss_texte'><p>Chaque mois, le champ inter, avec TAMO, organise une cantine populaire ! <br class='autobr' /> Ce mois-ci, elle ne se déroulera pas le mardi, mais le mercredi 5 juin. Elle sonnera, pour la plupart des jeunes, la fin du ramadan.</p> <p>A partir de 14h, un groupe sera présent à la cuisine pour nous préparer une nouvelle fois, le menu du soir. Pendant ce temps, des temps d'activités et d'animations seront organisés dans le jardin ou au rez de jardin (en fonction de la météo). Et vers 18h, nous nous installerons pour débuter le repas.</p> <p>Cette cantine populaire, c'est un temps convivial, tant apprécié par les jeunes accueilli.e.s que par les animateurs/volontaires. Pour nous permettre à tous - volontaires, militant.e.s, salarié.e.s et jeunes - de nous rencontrer, nous vous proposons de nous rejoindre ce mercredi 5 juin, à partir de 14h, ou plus tard en fonction de vos emplois du temps, pour partager ce moment avec nous.</p> <p>L'équipe TAMO a hâte de vous accueillir et de passer ce moment avec vous !</p></div> Un aperçu de mon service civique https://international.cemea-pdll.org/spip.php?article659 https://international.cemea-pdll.org/spip.php?article659 2019-05-29T12:39:51Z text/html fr Anna <p>Je me souviens du premier jour de mon arrivée. J'étais heureuse parce que j'allais vivre une nouvelle expérience ou une nouvelle aventure dans un pays autre que mon pays : j'allais travailler avec des personnes qui ne parlent pas ma langue et je devais améliorer mon français pour pouvoir le gérer. J'ai passé quatre jours dans l'espace 102, le lieu de résidence n'étant pas disponible à ce moment-là. J'ai passé ces jours à découvrir l'institution et à prendre des mesures administratives. <br class='autobr' /> Parmi les premières (...)</p> - <a href="https://international.cemea-pdll.org/spip.php?rubrique26" rel="directory">Volontaires accueili-e-s en France</a> <div class='rss_texte'><p>Je me souviens du premier jour de mon arrivée. J'étais heureuse parce que j'allais vivre une nouvelle expérience ou une nouvelle aventure dans un pays autre que mon pays : j'allais travailler avec des personnes qui ne parlent pas ma langue et je devais améliorer mon français pour pouvoir le gérer.<br class='autobr' /> J'ai passé quatre jours dans l'espace 102, le lieu de résidence n'étant pas disponible à ce moment-là. J'ai passé ces jours à découvrir l'institution et à prendre des mesures administratives.</p> <p>Parmi les premières tâches qui m'ont été proposées, il y a TAMO où j'ai d'abord passé une période d'observation. Vraiment j'ai vécu une expérience formidable : nous étions une famille. Je sentais que j'étais dans une ambiance conviviale comme chez moi, on mange ensemble, des fois les jeunes qui préparent le repas et des fois nous, vraiment je trouve que j'ai dépassé ma timidité et car j'ai été obligé de parler aux jeunes, pour présenter le lieu, les règles de vie dans l'espace, des fois tu parles avec eux de leur vie personnelle. Personnellement je sens que je suis attachée à ce lieu là (TAMO). Il y a des fois où je préfère rester dans cet espace pour travailler au lieu de rester dans le bureau. Ça me fait plaisir de travailler avec les jeunes de TAMO.</p> <p>Par contre mon premier essai dans les interventions dans les lycées à propos des réseaux sociaux c'était pas bien. Peut-être j'avais pas assez confiance en moi pour parler avec les lycéens, peut être parce-que c'était le début et mon français c'était pas fluide mais maintenant si ce temps revient, je serai capable de faire ces interventions ;</p> <p>En plus j'ai fait des cours d'arabe qui me font plaisir et il y a des gens qui sont intéressés et motivés pour apprendre cette belle langue ;</p> <p>Si je veux résumer mon service civique en deux mots donc ça sera : l'indépendance et la responsabilité</p></div> EVS Seminar https://international.cemea-pdll.org/spip.php?article658 https://international.cemea-pdll.org/spip.php?article658 2019-05-29T12:39:49Z text/html fr Anna <p>Group of 30 persons between 22-29 years old, different nationalities, different cultures, and different spoken language. who all has the same experience in France, European Voluntary Service. <br class='autobr' /> We started to reach Narbonne. <br class='autobr' /> introduce your self and what is your experience more than 10 times at the first day, because we don't reach all together, so in each time there is a group reach you repeat the same thing as you said for the group before. Even if we knew that we will all introduce our (...)</p> - <a href="https://international.cemea-pdll.org/spip.php?rubrique26" rel="directory">Volontaires accueili-e-s en France</a> <div class='rss_chapo'><p>Group of 30 persons between 22-29 years old, different nationalities, different cultures, and different spoken language. who all has the same experience in France, European Voluntary Service.</p></div> <div class='rss_texte'><p>We started to reach Narbonne.</p> <p>introduce your self and what is your experience more than 10 times at the first day, because we don't reach all together, so in each time there is a group reach you repeat the same thing as you said for the group before. <br class='autobr' /> Even if we knew that we will all introduce our selves in the first big meeting with the educators, but we are already excited to speak about it, its a huge opportunity and so much informations in this experience. <br class='autobr' /> so you feel proud in each time you are saying it for somebody else.<br class='autobr' /> Its an activities for 4 days for several objectives,</p> <ul class="spip"><li> exploring the French culture.</li><li> improving the French language.</li><li> Meet new people, share experience and exchange cultures.</li><li> being aware more of the Voluntary.</li><li> the expectation of the EVS.</li><li> how could the EVS helps you in your professional and personal life after.</li><li> discover things and means to live easier during your Voluntary.</li><li> speak more and more about Erasmus+.</li><li> present your association and your missions.</li><li> evaluate your ability and your new skills.</li><li> organising yourself in profession way.<br class='autobr' /> ...<br class='autobr' /> and many objectives that helps me and am sure it helps others too.<br class='autobr' /> for me personally it so interesting so much, improved my skills and the Seminar take a really huge Part of your Voluntary.</li></ul> <p>Abuserriya, Majd.</p></div> Retour au pays… https://international.cemea-pdll.org/spip.php?article657 https://international.cemea-pdll.org/spip.php?article657 2019-05-29T12:39:48Z text/html fr Anna <p>Ce long voyage m'a permis de découvrir ce beau pays de la Tunisie, d'en apprendre ses codes et ses habitudes sociales, et de m'adapter pour y vivre et y travailler. J'ai découvert autant des choses vraiment différentes de la France (traditions religieuses, rapport gars fille, la solidarité général du pays…), que des similitudes, ainsi qu'une recherche profonde pour une grande partie des tunisiens de suivre le modèle européen (rythme, liberté personnelle, individualisme en progression…) De fait, j'ai (...)</p> - <a href="https://international.cemea-pdll.org/spip.php?rubrique105" rel="directory">Volontaires Tunisie 2019</a> <div class='rss_texte'><p>Ce long voyage m'a permis de découvrir ce beau pays de la Tunisie, d'en apprendre ses codes et ses habitudes sociales, et de m'adapter pour y vivre et y travailler.<br class='autobr' /> J'ai découvert autant des choses vraiment différentes de la France (traditions religieuses, rapport gars fille, la solidarité général du pays…), que des similitudes, ainsi qu'une recherche profonde pour une grande partie des tunisiens de suivre le modèle européen (rythme, liberté personnelle, individualisme en progression…)<br class='autobr' /> De fait, j'ai trouvé très admirable d'avoir gardé ses traditions et une culture très ancrée. Cela lui donne sa force que nous n'avons pas en Europe, que chaque individu soit rattaché au même mode de vie, mais ce lien entre tous les tunisiens semble pour certains une contrainte ou des règles culturelles qu'ils ne comprennent et n'acceptent plus.<br class='autobr' /> Mon passage venant après la révolution de 2011 ne m'a pas permis de comparer mais d'imaginer le changement énorme qu'ils ont vécu avec de nouvelles libertés, majeures pour les citoyens mais qui ne contentent pas tout le monde. Les tunisiens restent partagés avec des attentes éloignées : certains pensent que ce n'était pas une révolution car ça n'a rien changé et l'état actuel des choses pour eux reste le même alors que pour d'autres,elle a bien eu lieu même si ils ne la comprennent pas et préféraient avant, lors du régime de Bourguiba ils trouvaient la vie plus belle…<br class='autobr' /> J'ai remarqué dans mon entourage une jeunesse qui se libère des règles culturelles pour la plupart dirigées par la religion (l'islam). Les nouvelles générations projettent de nouveaux regards sur le monde et nombreux ne veulent plus pratiquer la religion et même sont non croyants,<br class='autobr' /> Avec les nouveaux moyens d'information par internet et les réseaux sociaux, cela leur permet de voir et d'imaginer comment les vies sont dans les autres pays. Certains sont mal informés ou imaginent que leur vie serait meilleure si il quittaient la Tunisie pour trouver du travail en Europe (les pays du travail facile et à disposition).<br class='autobr' /> J'ai remarqué cependant que les règles religieuses et le mode de vie sont plus dictés par la religion dans le sud du pays que le nord qui paraît plus libre mais moins structuré.<br class='autobr' /> De plus les inégalités sont également intercontinentales avec la grande difficulté pour les tunisiens d'obtenir un visa, même avec un mariage. Actuellement, beaucoup d'éléments leur sont demandés pour obtenir une autorisation des deux pays de circuler ainsi que la liberté sur le territoire le temps souhaité. A l'inverse, en tant que française, je peux voyager en Tunisie facilement pour une durée libre et un accueil dans le pays par tous les tunisiens chaleureux et près à tout partager. Cette chaleur humaine reste pour tous les touristes qui ont pu rencontrer vraiment des tunisiens en dehors des circuits touristiques, un bonheur nouveau et marqué par leur générosité pour la plupart sincère (mais aussi cette culture de l'accueil est vraiment différentes de chez nous, qui avons du mal à accepter tout simplement des étrangers sur « notre » territoire.<br class='autobr' /> Ce que j'ai retenu également c'est leur tradition culinaire qui revient vite toujours au même plat mais qui est très spécifique et crée des tables riches (salades, brick, tajine, couscous, soupe et autres plats variés… Mais aussi les fast food qu'on peut qualifiés d'efficaces et vraiment à disposition partout et tout le temps (hors Ramadan) et à la fois très bon avec des aliments naturels et sains pour la plupart.<br class='autobr' /> Ma première pensée quand je me rappelle de Tunisie c'est sa chaleur et le vrai soleil qui te met dans un sauna en été mais ne te brûle jamais avec la même force qu'en France.<br class='autobr' /> Le bonheur reste la dégustation de fruits naturels et en abondance, différente à chaque saison (oranges, clémentines, dattes des palmerais du sud, fruit du cactus, grenades, figues, pêches, abricots, pommes, bananes…) De nombreuses saveuCe rs dont je ne peux me passer tant le goût reste authentique.<br class='autobr' /> En agriculture, il est admirable d'observer les cultures à l'ancienne encore pratiquées dans le sud du pays particulièrement (comme dans les oasis avec l'irrigation partagée entre les agriculteurs, la culture sur plusieurs étages) et aussi très peu de produits chimiques utilisés dans l'agriculture.<br class='autobr' /> Ce qui est aussi agréable à observer c'est la richesse de ce tout petit territoire qui nous montre des<br class='autobr' /> paysages improbables et différents (le sud : désert, sable, dromadaire, oasis, palmeraies, montagnes sans verdure, champs d'oliviers, alors qu'en remontant et sur la côte : mer bleue claire, montagnes vertes, moutons, parfois neige)</p> <p>Ce pays m'a marqué par toutes ses différentes façons de vivre mais aussi règles culturelles toujours appliquées dans le pays.<br class='autobr' /> J'ai vraiment apprécié rencontrer toutes ces personnes avec leurs histoires, visions du monde, religions… Cela m'a beaucoup enrichi personnellement et fait réfléchir sur moi même. Je suis rentrée avec ma vision de la vie encore plus chamboulée mais nouvelle pour créer mon avenir.</p></div> Les CEMEA en Italie : Festival Sabir https://international.cemea-pdll.org/spip.php?article652 https://international.cemea-pdll.org/spip.php?article652 2019-05-28T13:29:07Z text/html fr Anna <p>Dans le cadre du Festival Sabir, lors d'une conférence organisée par Solidar, les CEMÉA ont pu présenter leurs actions en direction des exilé.e.s, et notamment le projet Espace TAMO <br class='autobr' /> Ce festival des cultures méditerranéennes se déroule cette année à Lecce en Italie. Il est organisé par l'association ARCI et le syndicat italien CGIL <br class='autobr' /> Les enjeux étaient de partager différentes expériences d'accueil d'exilés, de pouvoir voir plusieurs actions menées par la société civile (associations d'éducation populaire, (...)</p> - <a href="https://international.cemea-pdll.org/spip.php?rubrique43" rel="directory">Italie</a> <div class='rss_texte'><p>Dans le cadre du Festival Sabir, lors d'une conférence organisée par Solidar, les CEMÉA ont pu présenter leurs actions en direction des exilé.e.s, et notamment le projet Espace TAMO<br class='autobr' /> Ce festival des cultures méditerranéennes se déroule cette année à Lecce en Italie. Il est organisé par l'association ARCI et le syndicat italien CGIL<br class='autobr' /> Les enjeux étaient de partager différentes expériences d'accueil d'exilés, de pouvoir voir plusieurs actions menées par la société civile (associations d'éducation populaire, associations de juristes, syndicats...) à plusieurs endroits en Europe (Espagne, France, Italie...).<br class='autobr' /> Ces rencontres ont permis de renforcer les liens entre les différents membres du réseau Solidar dont font partie les CÉMEA.</p></div> Nouvelles du projet TAMO https://international.cemea-pdll.org/spip.php?article651 https://international.cemea-pdll.org/spip.php?article651 2019-05-28T13:27:13Z text/html fr Anna <p>Durant le mois de mai, les jeunes de TAMO ont organisé et participé à deux temps forts : la cantine populaire, et Philomenos. <br class='autobr' /> Le jeudi 2 mai s'est tenue la cantine populaire, avec une trentaine de personnes. Il s'agit toujours d'un moment fort, convivial et bien repéré par les jeunes. Ce mois-ci, l'UFOLEP nous a rejoint durant ce temps, pour proposer diverses activités sportives : rouleau américain, diabolo, boxe etc. Après avoir présenté ses activités sur ce temps mensuel, l'intervenant de l'UFOLEP (...)</p> - <a href="https://international.cemea-pdll.org/spip.php?rubrique77" rel="directory">TaMo</a> <div class='rss_texte'><p>Durant le mois de mai, les jeunes de TAMO ont organisé et participé à deux temps forts : la cantine populaire, et Philomenos.</p> <p>Le jeudi 2 mai s'est tenue la cantine populaire, avec une trentaine de personnes. Il s'agit toujours d'un moment fort, convivial et bien repéré par les jeunes. Ce mois-ci, l'UFOLEP nous a rejoint durant ce temps, pour proposer diverses activités sportives : rouleau américain, diabolo, boxe etc.<br class='autobr' /> Après avoir présenté ses activités sur ce temps mensuel, l'intervenant de l'UFOLEP est revenu à trois reprises, hors horaires d'ouverture de TAMO pour proposer des activités dans le jardin du 102.</p> <p>Le lundi 13 juin, un concert de soutien aux jeunes exilés a été organisé au Stereolux par le collectif Philomenos. Le but était de réunir des fonds pour soutenir l'action d'associations qui œuvrent pour fournir appui, hébergement, aide juridique etc. à Nantes, aux exilés. Les CEMEA, à travers le projet TAMO, fait parti des associations choisies pour répartir les fonds obtenus. Deux places nous ont été données, en tant qu'association soutenue pour participer à la soirée. Deux jeunes ont pu y aller et profiter du spectacle proposé par le collectif.</p> <p>Outre ces deux temps forts, l'espace TAMO a continué d'accueillir les jeunes, mais les activités étaient moins suivies et fréquentées que d'habitude, du fait d'une grande majorité des jeunes faisant le ramadan.</p></div> Cet été, partez sur le Art Camp https://international.cemea-pdll.org/spip.php?article650 https://international.cemea-pdll.org/spip.php?article650 2019-05-28T13:27:02Z text/html fr Anna <p>Cet été, l'association Soziale Bildung organise l'édition 2019 d'Art Camp. Art Camp, c'est un projet culturel et politique, qui réunit pendant dix jours, des jeunes venus de différents horizons d'Europe. Cette année, ce camp se tiendra du 29 juillet au 10 août, et réunira 12 jeunes de chacun des pays participants : la Pologne, l'Italie, l'Espagne, l'Allemagne et la France. Ils et elles se retrouveront tous à Laerz, près de Berlin. Ce projet a pour but de rassembler et de se faire rencontrer des jeunes (...)</p> - <a href="https://international.cemea-pdll.org/spip.php?rubrique100" rel="directory">Art Camp</a> <img class='spip_logo spip_logo_right spip_logos' alt="" style='float:right' src='https://international.cemea-pdll.org/local/cache-vignettes/L107xH150/arton650-0d0a7.png?1559178145' width='107' height='150' /> <div class='rss_texte'><p>Cet été, l'association Soziale Bildung organise l'édition 2019 d'Art Camp. Art Camp, c'est un projet culturel et politique, qui réunit pendant dix jours, des jeunes venus de différents horizons d'Europe. Cette année, ce camp se tiendra du 29 juillet au 10 août, et réunira 12 jeunes de chacun des pays participants : la Pologne, l'Italie, l'Espagne, l'Allemagne et la France. Ils et elles se retrouveront tous à Laerz, près de Berlin.<br class='autobr' /> Ce projet a pour but de rassembler et de se faire rencontrer des jeunes européen.ne.s, leur permettre de vivre une expérience internationale, et de travailler ensemble sur un projet artistique en rapport avec un thème particulier.</p> <p>La thématique cette édition : « <strong>Éducation et droits humains</strong> ».</p> <p>Au programme : de la danse, de la musique, du théâtre, des jeux, des débats, découverte de Berlin. <br class='autobr' /> Le projet final sera la création, par les jeunes, d'une pièce de théâtre qui sera présentée à la fin du séjour.</p> <p>Une coopération intense se fera entre tous les participant.e.s pour réaliser les différentes activités, la pièce de théâtre, ainsi que pour assurer le bon déroulement du camp. Ce sera aussi l'opportunité pour chacun.e d'échanger sur leurs réalités, et ainsi, de procéder à un véritable échange culturel.</p></div> TAMO ( Mirror of the world ) https://international.cemea-pdll.org/spip.php?article649 https://international.cemea-pdll.org/spip.php?article649 2019-05-03T15:45:08Z text/html en Majd <p>TAMO Space. <br class='autobr' /> Welcoming the youth who doesn't have papers in France “immigrants” for three days, Monday, Wednesday, Friday. and sometimes activities during the weekend, Tuesday and Thursday. <br class='autobr' /> TAMO 104 is a part of the international section in CEMEA 102. <br class='autobr' /> I started working in TAMO in October when i first started my EVS, it was a little bit hard to communicate with everybody because i didn't reach the French language at all. but i loved to work with them, so motivated and i am still, because we (...)</p> - <a href="https://international.cemea-pdll.org/spip.php?rubrique77" rel="directory">TaMo</a> <div class='rss_chapo'><p>TAMO Space.</p> <p>Welcoming the youth who doesn't have papers in France “immigrants” for three days, Monday, Wednesday, Friday. and sometimes activities during the weekend, Tuesday and Thursday.</p></div> <div class='rss_texte'><p>TAMO 104 is a part of the international section in CEMEA 102.</p> <p>I started working in TAMO in October when i first started my EVS, it was a little bit hard to communicate with everybody because i didn't reach the French language at all. but i loved to work with them, so motivated and i am still, because we have something mutual between all of us, as Palestine and Africa. we all have different stories of being Refugee, suffering in our countries, risking our life and being occupaited.</p> <p>whats happening in Palestine right now, happening in several countries in Africa, not all the same reasons but all same results.</p> <p>right now i improved my French language so much better, and i am able to communicate, exchange, do activity, share ideas ... <br class='autobr' /> this always makes me feel better, Dance, football, wood workshops, music, ... and all activities we do together. we don't have the power to help with papers problem, but we have the power as the TEAM OF TAMO to live, have fun and enjoy our life through this activities.</p> <p>WE DIDN'T CHOOSE TO BE REFUGEES. and with TAMO we feel Humans.<br class='autobr' /> Thanks TAMO, Thanks CEMEA.</p> <p>Abuserriya, Majd.</p></div> Vélo campus - favoriser la mobilité de jeunes exilés à Nantes : https://international.cemea-pdll.org/spip.php?article646 https://international.cemea-pdll.org/spip.php?article646 2019-04-25T10:49:00Z text/html fr Anna <p>Depuis février 2019, l'accueil de jour TAMO et Vélo Campus sont en partenariat. Celui-ci débuta suite au souhait de certains jeunes d'acquérir un vélo. Il s'agit d'un besoin dans le but de favoriser leur mobilité et leur insertion au sein de la ville : cela évite des situations de fraude dans les transports en commun, leur permet de participer aux sorties vélos qui sont organisées, de se repérer au sein de la ville et de la découvrir d'une autre manière. <br class='autobr' /> Le 14 février fut organisé le premier après-midi (...)</p> - <a href="https://international.cemea-pdll.org/spip.php?rubrique77" rel="directory">TaMo</a> <div class='rss_texte'><p>Depuis février 2019, l'accueil de jour TAMO et Vélo Campus sont en partenariat. Celui-ci débuta suite au souhait de certains jeunes d'acquérir un vélo. Il s'agit d'un besoin dans le but de favoriser leur mobilité et leur insertion au sein de la ville : cela évite des situations de fraude dans les transports en commun, leur permet de participer aux sorties vélos qui sont organisées, de se repérer au sein de la ville et de la découvrir d'une autre manière.</p> <p>Le 14 février fut organisé le premier après-midi entre TAMO et Vélo Campus. Dans ce cadre, quelques jeunes ont pu participer, auprès de professionnel-le-s et bénévoles, à la rénovation et remise en état de fonctionnement de vélos usagés. Le bilan de cette première journée avait été extrêmement positif. Les participants ont pu repartir avec des vélos, et ont par la suite soulevé le fait que leurs déplacements étaient facilités, que cette activité permettait de rencontrer de nouvelles personnes, ainsi que de gagner en connaissances. <br class='autobr' /> Suite à ce succès, 4 jeunes sont retournés, le 12 avril 2019, à Vélo Campus pour retravailler sur les vélos usagés. les personnes présentes ont, de nouveau, pu repartir avec le vélo qu'ils ont rénové.</p> <p>Cette action a, dans un premier temps, pour but de soulager leur quotidien. Mais également d'organiser divers événements (sorties découverte de la ville, week-ends randonnées…), auxquels la participation des jeunes - qui n'avaient pas les moyens matériels pour - sera favorisée.</p> <p>L'équipe a pu observer que les jeunes qui ont des vélos se les prêtent entre eux. Il ne s'agit pas d'un bien qu'ils s'approprient, mais au contraire, ils les mettent en commun entre tous, avec ceux dans le besoin.</p></div> BAFA 3 2019 - Barcelone https://international.cemea-pdll.org/spip.php?article647 https://international.cemea-pdll.org/spip.php?article647 2019-04-24T12:00:13Z text/html fr Anna <p>Les CEMEA Pays de la Loire vous donne l'opportunité de vivre des expériences d'approfondissement BAFA à l'étranger. Du 13 au 19 avril, un groupe a pu partir en Espagne, à Barcelone. Voici un petit retour en image. <br class='autobr' /> D'autres dates sont disponibles pour l'été 2019 : <br class='autobr' /> – du 8 au 14 juin à Rome ; <br class='autobr' /> – du 15 au 21 juillet à Prague ; <br class='autobr' /> – du 3 au 9 août à Barcelone ; <br class='autobr' /> – du 16 au 22 août à Berlin ; <br class='autobr' /> – du 24 au 30 août à Prague. <br class='autobr' /> Les inscriptions sont (...)</p> - <a href="https://international.cemea-pdll.org/spip.php?rubrique52" rel="directory">BAFA 3 séjour internationaux</a> <div class='rss_texte'><p>Les CEMEA Pays de la Loire vous donne l'opportunité de vivre des expériences d'approfondissement BAFA à l'étranger. Du 13 au 19 avril, un groupe a pu partir en Espagne, à Barcelone. Voici un petit retour en image.</p> <p>D'autres dates sont disponibles pour l'été 2019 : <br class='autobr' /> – du 8 au 14 juin à Rome ;<br class='autobr' /> – du 15 au 21 juillet à Prague ;<br class='autobr' /> – du 3 au 9 août à Barcelone ;<br class='autobr' /> – du 16 au 22 août à Berlin ;<br class='autobr' /> – du 24 au 30 août à Prague.</p> <p>Les inscriptions sont ouvertes.</p></div>