Accueil > Palestine > Palestine ici et ailleurs > Service Civique International 2012-2013

Service Civique International 2012-2013

  • Le Mur et l'Horizon
  • Avec le Coeur et la Raison
  • HEBRON (H2)
  • Photos de la semaine ! (du 25 février au 1er mars)
    • 26
    • avr.
    • 2013

    Des diplômes qui ne servent à rien. Le résultat de l’occupation.

    Lundi, je suis allée chez S. pour organiser la journée « Bafa training » de samedi. Il vit à Askar, dans une petite chambre de 10m², juste au-dessus de chez sa soeur. Il a trente-deux ans. Après deux heures et demie de propositions de jeux, de sujets de discussion, d’un thé et de petits gâteaux, il m’a montré, très fier, et un par un, ses diplômes. Une quinzaine. Une quinzaine de diplômes en tout genre. Educ spé pour personnes handicapées Educ spé pour enfants Animation Électricien Et j’en passe... Des (...)
    • 21
    • avr.
    • 2013

    Deuxième jour à Anabta

    Le mercredi 17 avril, Maxime et Marine sont retournés dans la ville jumelée avec Bouguenais pour mieux connaître les membres du conseil des jeunes et voir d’autres associations. Remerciements du maire. Le maire d’Anabta remercie la mairie de Bouguenais pour avoir envoyé une lettre de soutien aux familles de deux jeunes tués début avril. Il la remercie aussi pour avoir envoyé une lettre à l’ambassade d’Israël en France. Un des jeunes présents, Ahmed, part à Bouguenais le 21 avril pour une formation (...)
    • 21
    • avr.
    • 2013

    Etre un paysans en Palestine.C’est comme en France (2-suite et fin)

    Résumé de l’épisode précédent : Un mec essaye d’écrire un texte mais comme les forces de l’ordre sont super casse couille sont texte commence à être super naze, alors son pote lui dit et le mec explique ce qu’il voulait dire directement, qu’en Palestine on t’empèche de faire ton travail, que tu risques ta vie à ça, que les soldats israéliens ont un accent du sud et qu’ils préfèrent attendre que ce que tu veux vendre soir pourrit avant de t’ouvrir la barrière. Et peut importe que les soldats israéliens n’est pas (...)
    • 21
    • avr.
    • 2013

    Des armes et des pierres

    Des armes et des pierres. 19 avril, en service trajet Ramallah-Bethlehem. Nous sortons de Ramallah, quelques mètres devant nous, des soldats, dix, peut être douze, courent armes pointées vers l’avant. Au loin, pas si loin, des jeunes palestiniens visages cachés ou non, jettent des pierres, brûlent un drapeau israélien. Le service s’engage dans rue, il s’arrête sur le côté, nous sommes au cœur de l’altercation. Nous entendons des détonations, qu’est ce que c’est ? Des balles réelles ?ou non ? Des gaz ? (...)
    • 20
    • avr.
    • 2013

    Etre un paysans en Palestine.C’est comme en France (1)

    Etre un paysan en Palestine. C’est comme en France : avoir un tracteur, cultiver son champs, récolter ses produits, s’organiser à plusieurs, transformer sa marchandise, chercher des marchés, vendre sa marchandise et enfin pour le plaisir faire quelques bouteilles de vins et manger ses légumes. Et comme en France on rencontre des difficultés : avoir des avaries de tracteur, des forces de l’ordres peut coopérantes, avoir du mal à aller à son champ, des forces de l’ordres peut coopérantes, avoir des (...)

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 12 |

CEMEA Pays de la Loire - 15 bis allée du comandant Charcot - 44000 Nantes - 02 51 86 02 60 SPIP | réalisé et hébergé par les CEMÉA Pays de la Loire | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0