Accueil > Palestine > Palestine ici et ailleurs > Volontaires Palestine 2014 > Ce moment où...

Ce moment où...

Publié le mercredi 14 mai 2014

Etre ici en volontariat c’est chouette, il n’y a pas de doute, mais il y a ce moment où le coup de blues vous attaque par surprise.

C’est alors le bon moment pour appeler les copains et se changer les idées. Et pour ça, les copains sont au top : samedi soir, fin du weekend, virée en centre-ville. On se retrouve à bavarder sur la terrasse d’un marchand de glace. La nuit arrive, certains rentrent mais les meilleurs restent et organisent une petite virée clandestine.
Quelques minutes plus tard et après un rapide coup de téléphone, nous nous retrouvons dans une voiture d’un collègue d’un copain, vitres teintées. C’est en fait, pour ce soir, notre « bar ambulant » : nous sirotons une bière fraîche en serpentant dans les rues nabulsiennes. Mission réussi, merci les amis

Deuxième astuce contre le coup de blues : retrouver son quotidien et l’enrichir. Après une parenthèse dans ma vie palestinienne à la suite de l’arrivée d’une délégation française, je reprends mes repères et ma routine. Je suis de retour au bureau et au camp, et ça fait du bien. Après une mois et demi passé à Nablus et à Askar, je commence à avoir quelques habitudes, à connaitre quelques voisins et habitants du centre, et à pratiquer un peu la langue.

CEMEA Pays de la Loire - 15 bis allée du comandant Charcot - 44000 Nantes - 02 51 86 02 60 SPIP | réalisé et hébergé par les CEMÉA Pays de la Loire | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0