Accueil > Palestine > Palestine ici et ailleurs > Service Civique International 2012-2013 > Les Samaritains et le camp de réfugiés d’Asqar

Les Samaritains et le camp de réfugiés d’Asqar

Publié le mardi 26 mars 2013

Notre journée a commencé par une visite du quartier des Samaritains. C’est une communauté de religieux Juifs qui vit au côtés du peuple palestinien, et plus particulièrement au sommet de la montagne surplombant Naplouse. Ils ont à la fois la nationalité Palestinienne, Israélienne, et Américaine.

Les Samaritains sont 800 dans le monde. 12% d’entre eux seraient handicapés à cause de la consanguinité qui touche cette communauté, qui ne se marie qu’entre elle.

Nous avons eu quelques informations sur leurs modes de vie, leur culture, et l’histoire de cette communauté. Ils détiendraient la Torah la plus ancienne dans un endroit du village tenu secret et l’état d’Israël aurait essayé de corrompre les Samaritains avec un chèque en blanc après avoir essayé de la voler sans succès. Ils ont évidemment refusé.

« Egorgeoir à mouton utilisé pour les grandes fêtes »

Nous avons ensuite pu admirer la superbe vue plongeante sur Naplouse du haut de cette montagne et également acheter quelques "boissons rafraîchissantes’ soigneusement gardées par les samaritains dans cette ville.

Nous nous sommes ensuite dirigés vers le camp de réfugiés d’Asqar et plus particulièrement vers l’association Keffiyeh Center qui nous à invités à partager un délicieux Makloubé en compagnie de plusieurs volontaires qui nous ont fait découvrir le quartier des samaritains auparavant.

Après avoir tous bien mangé, nous avons découvert la vie du camp et ses problématiques, comme le fait que l’école, soit disant financée par une organisation internationale, manque en réalité cruellement de moyens. Les soins sont difficiles d’accès car les réfugiés sont pauvres. Ils n’ont pas de couverture maladie, et la petite clinique n’ouvre que quelques heures par semaine.
Le jeune réfugié qui nous a fait la visite nous a raconté la douloureuse histoire de deux enfants qui jouaient au mauvais endroit au mauvais moment, abattus froidement par un sniper israélien. Pendant cette période, les soldats avaient l’ordre de tirer sur tout ce qui bouge, même les animaux...

Les volontaires de Keffiyeh Center nous ont ensuite présenté leurs activités, comme les cours de sport (boxe, foot,...), la danse traditionnelle palestinienne (Dabke) mais aussi l’organisation de compétitions sportives, ou encore le développement d’ateliers de rap.

Puis, nous avons pu avoir un échange de questions-réponses entre les volontaires du centre et notre groupe. Nous avons discuté nos points de vue sur la situation, l’évolution de notre vision de la Palestine depuis notre arrivée, ou encore l’image transmise par les médias en France, ce qui fut très intéressant et enrichissant pour tous le monde.

Enfin nous avons tous été invités à participer aux différentes activités de l’association. Ce fut chose faite le soir même car deux volontaires de notre groupe se sont confrontés à un champion de Cisjordanie en boxe anglaise.

Max

Portfolio

CEMEA Pays de la Loire - 15 bis allée du comandant Charcot - 44000 Nantes - 02 51 86 02 60 SPIP | réalisé et hébergé par les CEMÉA Pays de la Loire | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0