Accueil > Palestine > Formations à l’animation volontaire > Formation à l’animation volontaire, Naplouse (mars 2013) > J2- Dimanche 17 mars

J2- Dimanche 17 mars

Publié le dimanche 17 mars 2013

Nous nous retrouvons à 13h15 dans les locaux de Human Supporter pour partager un repas avec les stagiaires qui le souhaitent avant de commencer cette journée de formation à 14h. Bien entendu 14 h arrive et la moitié des stagiaires ne sont pas là et oui ... on est toujours en Palestine. Nous commençons finalement à 14h30 par un jeu linguistique en arabe, français et italien et poursuivons par un temps d’échange sur l’autorité. Nous abordons les questions de pouvoirs, de dominations de discriminations, c’est très frustrant car le temps est très court (une heure à peine avec le retard pris) et nous devons couper plusieurs discussions.

Après une courte pause nous voilà parti.e.s pour une heure d’activité, (toujours au choix, théâtre, jeux sportifs et activité manuelles). De manière assez prévisible, je ne me retrouve qu’avec des filles en activité manuelle. Nous ressortons la poterie, la peinture et de quoi faire de la pâte à sel et commençons à nous mettre à l’ouvrage.
C’est à ce moment que W. arrive avec une malle à outils flambants neufs et quelques chutes de bois !

Ce fut un grand moment, deux filles ont commencé à fabriquer quelque chose pas de chance pour moi elle ne parle que arabe et M. n’est pas là pour me traduire. Alors avec les trois mots d’arabe que je maîtrise et à grand renfort d’ onomatopées, de mimes et de dessins, nous voilà lancées dans des fabrications d’étagère et de maison.
Quelques garçons ne tardent pas à arriver et je m’acharne à redonner aux nanas les outils que les mecs leurs enlèvent des mains pour faire à leur place. J’ai droit à de grands sourires de la part des filles et tout le monde éclate de rire.
Quand W vient annoncer la fin du temps, les stagiaires refusent de ranger, c’était trop court.
En temps de bilan ils et elles annoncent être ravies de leur formation. Ils ont hâte de revenir demain. Une des stagiaire ayant fait du bois a failli pleurer en annonçant que c’était son rêve depuis toute petite de fabriquer une maisonnette en bois et qu’elle ne pensait jamais pouvoir le faire.
Les stagiaires demandent d’allonger le temps de formation quotidien.
W. leurs remonte les bretelles en disant que s’ils et elles étaient arrivé.e.s à l’ heure on aurai eu plus de temps pour la formation. Après discussion, un consensus est trouvé, on ouvrira une heure avant le début de la formation demain pour ceux et celles qui veulent venir pratiquer de l’activité.

Durant notre réunion du soir, une grande discussion pour trouver une démarche sur les discriminations et un jeu de Ninja à la fin de la réunion (on comprend mieux des règles de jeux en jouant non ?!) nous voilà prêt.e.s à rentrer chez nous.

Quand j’arrive à la Ghest House 12 personnes sont devant la porte, c’ est la troupe de volontaires qui arrivent de Jerusalem. Ca va mettre un peu d’animation dans la Ghest House, je me sentait un peu seule jusque là.

C.

Portfolio

CEMEA Pays de la Loire - 15 bis allée du comandant Charcot - 44000 Nantes - 02 51 86 02 60 SPIP | réalisé et hébergé par les CEMÉA Pays de la Loire | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0